Patrimoine & création

L’actualité serait-elle donc focalisée en ce début d’année sur les nouveaux continents ? Entre les chercheurs sud-africains qui ont confirmé, il y a tout juste quelques jours, la localisation d’un fragment du supercontinent Gondwana sous l’île Maurice — qu’ils ont nommé Mauritia — et cette équipe de scientifiques australiens et français qui affirme avoir identifié un autre fragment sous l’océan Pacifique — qu’ils ont nommé Zealandia — voilà que l’histoire géologique de la Terre fait resurgir une découverte que l’un des mes illustres prédécesseurs, Jules Hermann, avait révélée : un continent réunionnais !

Dans une institution telle que les Archives départementales qui sont vouées à la conservation sérieuse de documents authentiques, à la sauvegarde scrupuleuse du matériau historique original, l’accueil d’une œuvre de l’imagination prenant appui sur une reconstruction fictive du passé ne manquera pas de surprendre…

Comment ne pas voir pourtant que l’ébouriffante INcyclopédie d’Emmanuel Kamboo est un acte ­culturel, fantastique et poétique, qui convoque à dessein, en les entremêlant, le cartésianisme des références rassurantes et la loufoquerie extravagante d’une histoire et d’une géographie réécrites ?

Pour le Département, ce dialogue improbable est possible. « Patrimoine et Création » est d’ailleurs la thématique des résidences artistiques qu’il lance cette année, dans l’ensemble de ses établissements culturels et lieux de mémoire.


Nassimah Dindar
Présidente du Conseil départemental de La Réunion