Une “Histoire vraie”

Quand en 1953 les jeunes Archives départementales de La Réunion ont présenté leur première exposition, consacrée à Mahé de La Bourdonnais, sous une tente dressée dans le jardin privé de la préfecture, tout était plus simple. Outre un bois sculpté, un grand portrait et la maquette d’un navire, dix vitrines présentant des documents étaient proposés à la délectation «aussi bien du grand public que de l’élite intellectuelle de l’île», comme le dit la brochure de l’exposition. Dans son discours, le secrétaire général de la préfecture exalta le rôle de La Bourdonnais et la valeur de son exemple. On n’oserait plus aujourd’hui avancer avec de telles certitudes à la rencontre «des publics», comme on dit désormais.

Bien sûr le propos s’est diversifié par la suite et la forme a évolué au gré des expositions, les Archives départementales disposant dans le bâtiment du Chaudron puis dans celui de Champ Fleuri d’espaces dédiés. Si l’évocation des principales périodes historiques et des grands hommes de La Réunion restent les thèmes les plus fréquents, la photographie et la musique deviennent aussi, le temps d’une exposition, le sujet principal.

Une approche plus émotive
de notre histoire

En présentant l’INcyclopédie uchronique d’Emmanuel Kamboo, les Archives départementales tentent d’explorer une approche plus émotive de notre histoire, comme elles l’ont fait l’an passé en accueillant en résidence l’artiste plasticienne Gabrielle Manglou.

Qu’on ne s’y trompe pas cependant: c’est l’«histoire vraie» qui est en creux dans la fiction. Au-delà du plaisir esthétique et du jeu, le visiteur pourra mettre à l’épreuve son érudition pour identifier les modèles, mesurer les décalages, repérer les allusions.

Damien Vaisse
Conservateur en chef du patrimoine
Directeur des Archives départementales
de La Réunion

Bertrand François Mahé de La Bourdonnais, gouverneur des Mascareignes
"Digérer son histoire" par Gabrielle Manglou